VICES - Épisode 03: Butterfly par Gipsy Paladini

VICES - Épisode 03: Butterfly par Gipsy Paladini

Titre de livre: VICES - Épisode 03: Butterfly

Auteur: Gipsy Paladini

Broché: 228 pages

Date de sortie: October 10, 2018

Gipsy Paladini avec VICES - Épisode 03: Butterfly

VICES - Épisode 03: Butterfly par Gipsy Paladini a été vendu pour EUR 2,99 chaque copie. Il contient 228 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

« Et la voiture n’a pas dérapé, elle a accéléré, ça aussi, elle le jurait. Et les hommes à l’intérieur… ils ont ri. Oui, quand les os de mon petit gars se sont brisés entre la tôle et le mur, elle est certaine de les avoir vus rigoler… »


A la BJV, on traite les affaires qui concernent les mineurs et jeunes adultes. Ces derniers temps pourtant, Zolan n’a pas la tête au travail. Fou amoureux, il n’a qu’une obsession : épouser sa collègue Marie. Or les plans carriéristes de celle-ci ne s’alignent pas sur cet objectif. D’autant qu’elle le soupçonne de lui mentir et de la surprotéger. Frustrée de ne pas être prise au sérieux, elle décide de faire bande à part, aussi quand une jeune fille est kidnappée et que les premiers indices impliquent des néo nazis, elle mène sa propre enquête. Or l’affaire s’avère avoir plusieurs visages...
A la Brigade aussi les façades se craquèlent et les cicatrices apparaissent.
Il semblerait que Marie ne soit pas la seule à couver un secret…




VICES est une série littéraire de 8 « épisodes » dont les deux premiers ont été réunis en un ouvrage édité aux éditions Fleuve Noir. On y suit les destins mêlés des membres de la brigade des jeunes victimes confrontés aux maux de notre société moderne.


VICES c’est aussi l’histoire de Marie et de Zolan, deux êtres tourmentés que tout oppose, dont l’amour naissant est sans cesse menacé.




Chroniques pour le 1er et 2e épisode, sortie aux préalables en un ouvrage.


« Ses personnages, profondément humains, terriblement réels, vont bouleverseront. Noir, violent et magistral ! » (Ma bibliothèque bleue)
« C’est tranchant, comme une lame de rasoir quand les mêmes se scarifient. C’est visuel, comme ces trucs qu’ils te montrent pas sur les chaines d’infos. C’est parfois poétique, comme Villon quand il t’explique les pendus, à qui les corbeaux « nous ont les yeux cavés ». C’est une réussite. C’est du noir. Du noir du bout de la rue. De ta rue » (les livres d’Elie)
« Gipsy Paladini a cette extraordinaire capacité à nous décrire des choses noires certes, mais empreintes d’humanité et surtout de réalisme. Elle sait nous distiller à la fois de la réflexion, de la profondeur et de réelles leçons humaines à travers sa plume» (Les petites lectures de Maud)
« Une maîtrise du noir, point de gris, ni de nuances, tout est sombre, mais au cœur de cette obscurité surgit la plume lumineuse de Gipsy » (Une souris et des livres)
« Gipsy possède un univers atypique, âpre et sombre. Sa plume est aiguisée, tranchante et énergique. Son écriture transpire la rage mais possède une étonnante chaleur. Il suffit de voir l’amour qu’elle porte à ses personnages pour s’en convaincre. (…) Marie, Zolan, Marcus, Amir, Ben, Youssif, Bia, Sophie, Tala… la galerie de personnages est variée et impressionnante. 9 entailles dans ton cœur de lecteurs, 9 balles dans ton barillet de lectrices d’élite » (C’est contagieux)

« Ce personnage (Marie) est épatant : fragile et fort à la fois. Un rapace dans un corps de moineau qui chante comme un corbeau. Lorsqu’elle s’adresse à vous, le sol se rapproche tellement vite que vous finissez le cul parterre sans avoir eu le temps d’ouvrir la bouche. La pertinence de ses mots est deux fois plus efficace qu’un haussement de voix » (Passion romans)
« Une plume vive et efficace, presque cinématographique, en tout cas très visuelle... Ce style soigné tout en noirceur et en efficacité... Une écriture qu'on subit comme un placage au sol, bras dans le dos, menottes aux poignets... Rude mais tellement bonne qu'il serait bien sot de vouloir s'en priver... En bref, un coup de cœur, tout simplement. La suite au prochain épisode... » (Des livres et moi)